Il y a maintenant deux ans le Prince sortait l’EP JUNIOR, en collaboration avec MYTH SYZER. Très influencé par le rap des années 90, on y devinait aisément l’influence de TIME BOMB. On découvrit alors un MC talentueux capable de nous transporter dans une fiction, au moins aussi bien que l’aurait fait Oxmo sur opera puccino. Un véritable griot. Du flow, de la technique, oui, mais au service du récit, et cette particularité fait du « maire de Vinewood » un des MC les plus prometteurs de sa génération.

 

Depuis la sortie du clip Marsellus Walace et du morceau Rain Man le projet du prince était attendu comme la suite des aventures de John Snow dans GAME OF THRONE. C’est dans la nuit du 17 au 18 janvier 2019 que WALY rendait son nouveau projet BO YZ, disponible en stream, sur toutes les plateformes. Petit frère de Junior, ce nouvel EP n’a rien à envier à son ainé. L’artiste sort clairement de sa zone de confort, nous offre neufs titres et presque autant de collaborations avec ALPHA WANN, LOVENI, ENCHANTE JULIA, TRIPLE EGO, TENGOJOHN ou encore FEU! CHATTERTON.

 

Le natif de Montreuil élargit ses horizons, étoffe son style mais conserve son ADN. Un ton imagé presque cinématographique, le fantasme du gangster omniprésent. Ecouter PRINCE WALY est un peu comme regarder une série NETFLIX finalement. On se régale jusqu’à la fin et on s’impatiente jusqu’à la prochaine saison. #WALYANDCHILL 

[metaslider id=4961]