Après la sortie du blockbuster Astroworld, Travis Scott a décidé de mettre en avant les talents de son label “Cactus Jack”. Créée en 2017 dans le but de tendre la main à des artistes tels que Sheck Wes ou Octavian, c’est ainsi qu’il nous faisait découvrir son protégé Don Toliver sur « Can’t Say » (sorti en 2018).

Le jeune prodige, aujourd’hui en pleine ascension, joue de sa voix envoutante pour nous immerger dans son univers avec son premier album « Heaven or Hell ». Imposant un style qui lui est propre, l’artiste reste néanmoins fidèle aux traditions et sonorités de Houston tout en ajoutant un soupçon de passion et de mélancolie.

En parcourant l’album, on retrouve le fameux « had enough » feat Quavo et Offset, évidemment il ne pouvait manquer La Flame et Sheck Wes sur ce projet. Il sera prochainement en première partie de la tournée nord-américaine de The Weeknd « The Hours After Tour » aux cotés de Sabrina Claudio.

On aura pas fini d’entendre parler de lui… ce n’est que le début!